Des espaces de travail
dans toute la France.

De l’auto-entrepreneur au groupe international


Regus propose des bureaux entièrement équipés, des espaces de coworking, des solutions de domiciliation d’entreprise, des salles de réunions ainsi que des solutions de télétravail sous forme de salons d'affaires dans toute la France et dans le monde entier.
En quelques chiffres, nous disposons de 3 000 centres d’affaires dans 900 villes sur plus de 120 pays

Choisissez votre façon de travailler


Grâce à nos espaces et services sur-mesure. Offre simplifiée et tarifs "tout compris".

Trouvez votre bureau et commencez à travailler
où que vous soyez en France


47 villes en France

Coworking : La réponse à l’isolement des entrepreneurs.

Etre à son compte est synonyme d’indépendance, de liberté et surtout d’autonomie. Mais freelances, entrepreneurs indépendants sont aussi synonymes d’isolement social et de solitude. Très pesante, elle peut être un frein professionnel, tant sur le plan moral qu’humain. Dans une société qui fonctionne par réseau, les limites du travail isolés se font ressentir. Il est désagréable pour l’être humain d’entreprendre et de travailler seul. On sait que de nature l’homme est un animal social, ça n’est pas pour rien.

Il fallait à tout prix une solution qui leur ressemble afin de les rassembler. En un mot : le coworking.

Né du besoin d’échange de la communauté grandissante des indépendants, autrefois inimaginable, aujourd’hui plébiscité, ces espaces de travail qui rassemblent tous types d’indépendants les stimulent dans leur quotidien. Tous travaillent dans un univers distinct avec des clients différents, et pourtant tous travaillent dans le même « bureau ». Sans hiérarchie, sans compétition, sans politique, mais un cadre convivial, cosy, et surtout stimulant. Le coworking faisait rêver des milliers de gens, il est, aujourd’hui en plein essor.

La révolution du monde du travail

Bon, cela va sans dire, le coworking ne date pas d’hier, mais la mouvance actuelle fait qu’aujourd’hui c’est un sujet brûlant. La révolution technologique s’accompagne de changements. Que ce soit dans notre mode de travail, de notre type d’emploi, ou dans la façon dont nous envisageons notre carrière. Cette révolution du travail n’est que le résultat de la révolution culturelle sous-jacente dont le coworking n’est qu’une facette.

« Aujourd’hui, le travail se fait en réseau, beaucoup plus rapide et flexible que les structures très hiérarchisées des entreprises. »

Le mode de travail du futur : Le coworking.

La nouvelle génération à soif d’idéaux. Elle ne s’impose plus le mode de vie à l’ancienne qui consiste à subir l’ambiance lourde du travail. Plus autonome, cette génération mise avant tout sur l’ambiance au travail, plutôt que sur le salaire. Elle n’hésitera pas à quitter son job si l’ambiance n’est pas bonne, à contrario, si l’ambiance est bonne mais qu’il y a un frein au niveau du salaire, il sera d’une moindre mesure.

Aujourd’hui, cette recherche perpétuelle entre vie privée et vie professionnelle ne sont ni plus ni moins qu’un nouveau mode de vie auquel le coworking répond présent.

Outre l’aspect conviviale, l’espace de coworking permet de réunir des membres complémentaires qui signent des contrats entre eux.

Tous les pôles de compétences principaux de l’entreprise y sont réunis : Comme les créatifs, les managers et les communicants. Chose qui permet à tous ces membres de rentrer en contact facilement, de façon naturelle et très enrichissant pour tous ces postes. Au-delà du réseau, on peut parler de club qui incite fortement à la collaboration en interne de tous ces talents.

« Le travail n’est plus un lieu mais ce que l’on fait. »

Votre bureau dans le monde entier

Le réseau et son espace dépassent les frontières. Par exemple, Regus , vous offre la possibilité de travailler dans plus de 120 pays sur plus de 3000 sites à travers le monde, dont 100 centres en France. A l’intérieur de ces espaces, il y a des gens, souvent ouverts et intéressants, qui vous aiguilleront dans le développement de votre activité à l’étranger. Vous disposez ainsi de ressources autrefois réservées aux grands groupes internationaux. Vous êtes mobiles et connecté à l’échelle de la planète.

Si vous êtes entrepreneur, graphiste, chercheur, développeur, consultant, journaliste, bloggeur ou que sais-je encore et que vous êtes attaché à votre liberté les espaces de coworking sont faits pour vous !

Un espace de travail flexible pour contrer la norme relative aux contrats de bail conventionnels

La nouvelle norme de comptabilité sur les contrats de location se profile à l’horizon, et les sociétés qui louent un espace de travail se verront dans l’obligation de faire figurer leur bien immobilier dans le bilan, en comptabilisant de nouveaux actifs et de nouveaux passifs. Clive Jarvis, contrôleur financier du groupe Regus, pense qu’un espace de travail flexible pourrait aider les sociétés à affronter ces nouvelles dispositions. Il nous explique pourquoi.

Des mesures innovantes pour réduire l’endettement
En termes de comptabilité, les contrats de location sont présentés hors bilan à l’heure actuelle, et n’ont donc aucun impact sur l’actif net de l’entreprise. Cependant, selon les nouvelles dispositions comptables qui entreront en vigueur en 2019, les loyers devront apparaître dans le bilan, augmentant ainsi les charges de l’entreprise. Les sociétés devront réfléchir à de nouvelles façons de réduire cet endettement.

Acheter ou ne pas acheter ? Telle est la question…
Une solution consisterait à acheter l’espace de travail, qui ainsi appartiendrait définitivement à l’entreprise. Il y a cependant une ombre (voire plusieurs) au tableau. Pour commencer, peu d’entreprises peuvent se permettre d’acheter leurs bureaux au comptant, et devraient donc contracter un prêt hypothécaire, avec le coût initial que cela implique. Nul doute qu’elles préfèreraient investir cet argent au service de la société. Cette alternative, couplée aux frais d’entretien et à un espace de travail peu flexible, ne convient pas particulièrement aux nouvelles entreprises qui cherchent à se développer.

Aussi bien la location que l’achat entraînent des dettes : quelles autres options restent-il aux entreprises pour parer l’obstacle qui menace leur bénéfice net ? Il existe une solution plus tentante qui mériterait d’être envisagée : le marché des espaces de travail flexibles, un secteur en plein essor depuis quelques années qui conjugue souplesse et rapport coût-efficacité.

À utiliser ou à laisser
Un espace de travail fixe fait souvent l’objet de dépenses inutiles et peu rentables. C’est ce qu’a conclu une étude en révélant que les bureaux restent parfois vides la moitié des jours ouvrables. En 2019, le besoin d’évaluer jusqu’au moindre mètre carré se fera encore plus pressant. Beaucoup de sociétés se passent déjà de bureaux individuels et ont recours à la technologie pour créer un espace partagé, une mesure qui s’avère plus profitable. Une société de ressources humaines a vu son espace de travail flexible augmenter de plus d’un tiers en trois ans jusqu’en 2015. En outre, une étude menée par Regus en été 2014 démontre que le télétravail est en hausse chez 31 % des sociétés au cours de l’année précédente.

Espace flexible = contrats flexibles
Les espaces de travail flexibles offrent un autre avantage : une certaine souplesse des termes du contrat. Par exemple, un centre d’affaires peut être utilisé pour une seule journée, tandis que des locaux permanents doivent être loués pour des périodes plus longues. Les loyers étant facturés en fonction du nombre de postes de travail, la rentabilité est ici cruciale. Les entreprises peuvent agrandir ou rétrécir leur espace de travail et leurs frais en fonction des fluctuations de leurs activités.

Fournir des services supplémentaires
Les centres d’affaires peuvent constituer la solution idéale pour les sociétés qui souhaitent se concentrer sur leurs propres activités et externaliser des services, tels que la réception, l’informatique, le ménage et l’entretien, à quelqu’un d’autre. Tous ces services supplémentaires disponibles sur-le-champ sont particulièrement intéressants pour les startups. Par ailleurs, les centres d’affaires ont connu une forte croissance dans les grandes villes du monde entier au cours de ces dernières années.
Les centres d’affaires sont des espaces flexibles qui attirent déjà de nombreuses sociétés. Le changement des normes de comptabilité des contrats de location sont imminents : il est donc essentiel de mettre en place un espace de travail plus flexible et rentable dès maintenant. Avec des fournisseurs qui répondent aux nouveaux besoins des entreprises modernes, il se peut que ces espaces de travail flexibles et avantageux soient la solution pour bon nombre d’entreprises.

Comment les nouvelles façons de travailler ont modifiés nos espaces de travail

La « gig economy » ou l’économie de l’intermittence progresse. Un nombre croissant d’entreprises cherche à embaucher des travailleurs indépendants, tandis que les employés sont eux-mêmes avides d’emplois plus flexibles. Si le salaire compte toujours pour la génération Y, sa priorité est désormais l’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle.

À quoi ressemble un emploi flexible ? Travailler de chez soi était jusqu’à peu la seule option. Bien que cette solution soit encore répandue, les travailleurs à domicile sont confrontés à des défis croissants, allant de la recherche d’un environnement professionnel pour rencontrer des clients à l’embauche de leur premier employé.

Il nous faut donc réfléchir à une nouvelle façon de travailler – qui soit aussi flexible, tout en répondant aux besoins d’une entreprise individuelle.

Alors, où – et comment – devrions-nous travailler?

Tendances

Devenir agile : la nouvelle méthode de travail pour les entreprises en pleine expansion

Un rythme croissant de changement, la volatilité des marchés et une concurrence d’envergure avec plus de 100 millions de nouvelles entreprises chaque année sont des avertissements incontournables pour les sociétés à croissance rapide. Si elles sont à l’affût d’une productivité croissante et d’une trajectoire ascendante, alors les méthodes traditionnelles de travail ne sont plus adéquates. Elles sont trop lentes, trop rigides et manquent de répondant.

C’est pourquoi nombre d’entreprises en plein essor basculent sur la méthode agile de travail. Les études montrent que 88 % des entreprises nord-américaines et européennes utilisent la méthode agile. Mais de quoi s’agit-il – et pourquoi est-elle si prisée ?

Retour aux bases
Vous imaginez peut-être quelque théorie complexe opérationnelle, mais vous seriez loin de la réalité. On retourne à la base : être agile, c’est utiliser l’intelligence collective et l’auto-organisation pour parvenir à la flexibilité et la rapidité.

En d’autres termes, c’est adapter les processus aux produits finaux – et non pas forcer votre produit dans les contraintes d’un processus prédéfini. Plutôt que de décider d’un objectif puis faire un retour sur projet seulement une fois terminé, vous évaluez continuellement les progrès et limitations et vous réagissez immédiatement.

Qu’est-ce que cela signifie pour les entreprises ?
Pour les sociétés en pleine expansion, être agile est un avantage certain pour garder l’allure au rythme des changements. Mais la mettre en œuvre est une autre paire de manches. Il s’agit de reformer la culture de l’entreprise pour qu’elle s’adapte à cette nouvelle méthode de travail. Voici quelques manières de l’exécuter :

• Initier le changement : faire un tel changement culturel veut dire que tout un chacun — pas seulement la direction — doit participer. Les managers et les employés de la ligne d’exploitation avec les qualités requises pour mettre en œuvre une structure agile peuvent agir en tant que modèles pour le reste de l’entreprise. Ces individus ont l’état d’esprit analytique nécessaire pour comprendre les besoins et priorités des parties prenantes, la créativité nécessaire pour résoudre des problèmes ad hoc et la capacité d’apprendre sur le tas.

• Travail flexible : évoluer avec un esprit centré sur le retour de commentaires signifie qu’il n’y a plus de processus long de retour de commentaires seulement à la fin du projet et après des mois de travail. Au lieu de cela, des petites équipes en collaboration travaillent en salves d’environ deux semaines avec des retours et des tests en continu. Cela implique que les structures d’équipe doivent être souples – et un lieu de travail flexible offre un environnement modulable pour remodeler les équipes rapidement et régulièrement. En fait, les études Regus montrent que 74 % des sociétés dans le monde estiment qu’un environnement flexible stimule la créativité.

9 raisons de tenter l’aventure du coworking.

1/ Adieu la solitude !

La solitude est un mal qui ronge l’être humain de l’intérieur. Pouvoir échanger avec les autres pour un animal social est primordial et nécessaire. Que ce soit dans le travail ou la vie personnelle.

Ne jamais avoir de retour sur ce que l’on fait, ne jamais se faire conseiller, ou juste réaliser que les compétences pour tel ou tel projet viennent à manquer sont tout autant de choses qui imposent les limites du travail en solitaire.

L’absence de dynamisme des collègues, un coup de barre , une perte de motivation seront des éléments qui entacheront votre productivité. Et puis finalement se dire que finir de travailler dans un café doté d’une connexion wifi n’est pas si mauvaise idée, même si on échange pas, on verra des êtres humains. Cette nécessité n’est pas très professionnelle, et c’est assez complexe de travailler dans un café… enfin c’est une alternative à très court terme.

Le coworking, lui, apporte cette saveur qui manquait terriblement. Entouré de ceux qui ont vécu une expérience similaire, et faire partie d’une aventure en commun rapproche. Ce réseau permet d’effacer d’un trait la solitude. Et ça n’est pas tout. C’est également un endroit formidable où au quotidien, l’on baigne dans une énergie positive de gens créatifs, innovants et tout aussi dépendant de votre présence.

2/ Avoir enfin un lieu de travail

Quand on travail de chez soi, on est une personne active mais, les gens qui nous entourent ne nous considère pas forcément comme quelqu’un « d’actif ». Que ce soit les gens qui vivent avec vous, ou vos amis. Leur départ chaque matin, leur arrivée chaque soir vous êtes là et pas forcément en train de travailler d’où cette image que l’on renvoie. Je ne vais pas non plus agrandir la liste des atouts qui s’ajoutent sur les bienfaits d’un lieu de travail mais… on s’autorise plus d’excès en solitaire qu’en entreprise et on est forcément moins aux à guet pour travailler.

Eh oui ! LE domicile offre une infinité de « bonnes raisons » de ne pas se perdre avant d’entamer quoique soit : Frigo à remplir, un tambour de linge à vider, la chambre à ranger, les jouets qui traînent, le chien qu’il faut sortir etc... Ce genre de tâches secondaires qui entravent les prioritaires sont extrêmement chronophage. Le coworking est une réponse parfaite à toutes ces choses.

3/ Faites des économies d’argent (et de stress)

Louer un bureau pour gagner en crédibilité auprès de vos partenaires impose d’avancer une certaine somme. C’est donc 6 mois de loyer avancé pour la caution du local (sans compter les frais fixes…).

Aujourd’hui, vous êtes un coworker et vous travaillez en plein centre-ville pour un prix inférieur à toutes les offres de locaux existantes sur le marché.

Pas de caution, vous ne payez que pour les jours ou vous êtes présent. Du stress où ça ?

4/ Soyez plus agiles

Quand vous travailliez régulièrement chez le client, le bureau que vous aviez loué continuait de vous être facturé alors même que vous n’y êtes pas pendant un long moment.

Si vous vous déplacez à l’étranger, les cafés n’ont plus de secret pour vous mais vous savez que ce n’est pas l’idéal. Loin de là.
Coworker ? Eh bien, c’est vous qui choisissez. Quand vous voulez, à l’heure que vous voulez. Personnalisez votre forfait à votre besoin.
Même histoire à l’étranger. Nos 3000 sites sont vos 3000 potentiels bureaux. Vous êtes partout.

5/ Développez votre réseau.

Prospecter prend un certain temps et il n’est pas rare de faire chou blanc. Dans un espace de coworking, vous pouvez trouver des clients facilement et rapidement.

Prenons un exemple concret, en 2016 c’est près de 2 millions de chiffres d’affaires qui a été réalisé rien que dans nos centres d’affaires français.

6/ Soyez Inspirés

Fini les idées qui tournent sur elle-même. L’enfer des quatre murs blancs ont laissé place aux dialogues et à un cadre de vie élevé. Propice à la créativité, les personnes qui vous entourent regorgent d’idées nouvelles. Désormais vous ne vous verrez plus dire : J’ai plus d’inspiration, bien au contraire.

7/ Devenez crédible

Recevoir des clients chez vous étaient devenu une phobie. Votre bureau n’en était pas vraiment un, et puis ça n’est pas très professionnel comme adresse postale et puis…

Bref. Aujourd’hui dans un espace de coworking, votre adresse postale se trouve au cœur du centre-ville et tout est beaucoup plus professionnel.

8/ Baignez dans un environnement high-tech

Fini l’imprimante poussiéreuse, le scanner capricieux et tous les soucis techniques qui vous empêchent d’avancer dans votre travail et laissez place aux imprimantes laser professionnelle, à la fibre optique, au scanner généreux et de tout ce dont vous avez besoin pour bien travailler.

9/ La liberté, la vraie.

Le coworking ne se résume qu’à une nouvelle manière de travailler, c’est aussi une nouvelle manière de vivre. Tous les inconvénients sont devenus des avantages. Vous êtes maintenant libre et autonome. Finalement dans cette aventure c’est vous qui avez exclu l’isolement.

Votre nouvelle communauté vous attend.

Nos espaces en vidéos


Témoignages


Adriana Calderon, Transfer Pricing Solutions Asia

La comptabilité ce n’est pas qu’une question de chiffres

Dites-nous comment le choix d’un espace travail conditionne vos affaires, en particulier la mise en place de votre nouvelle succursale à Singapour.
Parfois, les gens pensent que parce que vous n’avez pas un bureau vous ne pouvez pas être sérieux et professionnel, mais je pense que c’est ce que Regus vous permet de faire. Si un client demande une réunion, je peux les appeler aujourd’hui et Regus me trouve un espace pour le lendemain matin. Les clients viennent au bureau remarquent notre enseigne et voient que la réception nous connaît. Vous pouvez montrer que vous êtes une firme sérieuse et professionnelle sans avoir un bureau permanent. C’est important parce que nos activités reposent sur la confiance.

Aimez-vous travailler pour une petite entreprise ?
Oh, que oui ! Au début, j’avais besoin de cette flexibilité pour étudier, puis je voulais un travail à plein temps. J’ai alors travaillé un temps pour les Big Four, mais j’ai à nouveau changé lorsque j’ai voulu fonder une famille. J’avais besoin de flexibilité, travailler à distance sans avoir à être tenue à un 8 à 5 alors que je devais emmener les enfants à l’école. C’est pourquoi je suis retournée chez Transfer Pricing Solutions.

Travailler pour une petite entreprise vous donne cette flexibilité à l’abri des intrigues de bureau des grosses sociétés ! Vous avez le sentiment de travailler avec des amis, presque comme travailler avec la famille et cela vous permet d’atteindre un équilibre vie professionnelle-vie privée.

Pourquoi cet équilibre vie professionnelle-vie privée est si important pour vous ?
Rencontrer d’autres personnes est dynamisant pour moi. Je fais de la méditation et du yoga, un de mes derniers hobbys est la danse. En tant que Latine américaine, j’adore danser et j’ai la chance que cela plaise aussi à mon mari ! Et je parviens donc à ménager la chèvre et le chou.

Je pense également que rencontrer d’autres personnes peut vous donner du recul et développer votre empathie. Lorsque vous travaillez dans la fiscalité, vous êtes dans les chiffres jusqu’au cou et parfois vous perdez les gens de vue. Alors si vous entendez quelqu’un parler de ses difficultés, cela vous rend plus empathique dans votre travail et vous permet d’accorder le bénéfice du doute et d’être positive.





Farhad Bhyat, Farosian

L’endroit où vous travaillez a-t-il un effet sur le développement de votre entreprise ?

C’est une question que je me pose depuis le début. J’ai travaillé chez moi jusqu’à maintenant, parce que nous n’employons pas assez de personnes pour nous permettre d’avoir notre propre bureau. C’est pratique, mais ça ne favorise pas toujours la productivité. Il y a trop de distractions.

Nous avons utilisé Regus une ou deux fois pour des séances de stratégie, mais au fur et à mesure de notre développement, nous envisageons d’utiliser des salles de réunion à la demande et un bureau d’appoint. C’est choses-là sont importantes pour notre image professionnelle et c’est vital pour une entreprise comme la nôtre, dont le but est d’aider ses clients à améliorer leur image de marque et leur réputation.






Dawn Candy, I Promote You

Qu’est-ce qui vous a poussé à sauter le pas et à monter votre entreprise ?

J’ai monté mon entreprise après m’être cassé le tibia lors d’un accident de moto. Je travaillais pour une entreprise locale dans le même domaine, mais ils venaient de baisser mon salaire, et je me sentais vraiment sous-estimée en tant qu’employée. Clouée au lit pendant trois mois avec une énorme facture médicale à payer, j’ai décidé de me prendre en main pour faire en sorte de ne jamais me retrouver dans la même situation.

J’avais toujours eu l’idée en tête de monter ma propre entreprise, mais c’est plus facile à dire qu’à faire – mes deux enfants étaient encore petits à l’époque, et j’appréhendais énormément de me lancer dans une telle aventure. J’ai passé des entretiens dans d’autres entreprises de mon secteur, et j’ai beaucoup prié. Un soir, une de mes prières a demandé la chose suivante : « Si tu veux que je me lance, envoie-moi un signe clair. »

Le jour suivant, j’ai reçu un coup de téléphone. C’était une très bonne cliente qui se demandait où était sa commande, qu’elle avait passée une semaine avant mon accident – elle n’avait toujours rien reçu après plus de deux mois. Je me suis excusée et j’ai appelé le bureau. Ils n’avaient même pas encore commencé la production de sa commande. C’était le signe que j’attendais.

Je l’ai rappelée et je lui ai dit : « J’ai une bonne et une mauvaise nouvelle. La mauvaise nouvelle est que votre commande n’est pas prête. Mais la bonne nouvelle, c’est que je vais lancer ma propre entreprise et que vous pouvez être ma première cliente. » Et aujourd’hui encore, elle reste ma meilleure cliente.



8 pages pour mieux comprendre tous les enjeux du coworking.

Vous avez besoin d'en savoir plus. Ça tombe bien, ce guide est fait pour vous.

Ce guide répondra à vos questions qui restent en suspend.
La croissance continue des bureaux de coworking
Le travailleur indépendant et ses succès
Pourquoi le coworking aide le télétravailleur
Assurer la pérennité de votre petite entreprise